sauv.net


·  Appel pour le rétablissement des horaires de français.
·  Révolution technologique.
·  Réforme du lycée et enseignement des lettres.
  Des nouvelles du bac et du brevet
A l'heure des examens, nous souhaitons bon courage à tous les membres de jurys ! Nous recueillons toutes les informations sur les épreuves.
 Qui sommes-nous ?
Sauver Les Lettres, collectif de professeurs d'abord en révolte contre la réforme Allègre, lutte pour l'organisation d'un enseignement public et laïque de qualité sur l'ensemble du territoire. Ce collectif refuse la disparition de l'éveil à la pensée critique, et en particulier celle de l'étude des lettres comme discipline à part entière. En savoir plus...
 Adhésion & soutien
Vous pouvez relayer nos actions, nous informer de celles que vous menez ; vous pouvez nous envoyer un texte d'analyse, une contribution, un compte rendu d'ouvrage. Rejoignez-nous ou soutenez-nous !


27-07-15
 Dernière mise à jour
Réforme / Projets de programmes de l'école élémentaire et du collège
Les projets de programmes pour les cycles 2,3 et 4 remis par les trois groupes constitués par le Conseil supérieur des programmes ont été adoptés lors de la séance du 9 avril 2015. Ces projets de programmes sont soumis à consultation du 11 mai au 12 juin 2015. Ils constituent une première proposition, une préfiguration qui nécessite encore d’être travaillée.
Réforme / Circulaire de rentrée 2015
L'année 2015-2016 sera aussi une année de préparation des personnels aux évolutions majeures de la rentrée 2016.
Réforme / Organisation des enseignements au collège (arrêté du 19 mai 2015)
Article 10 - L'établissement peut moduler de manière pondérée la répartition du volume horaire hebdomadaire par discipline, dans le respect à la fois du volume horaire global dû à chaque discipline d'enseignement obligatoire pour la durée du cycle, du volume horaire global annuel des enseignements obligatoires dû à chaque élève et des obligations réglementaires de service des enseignants.
Réforme / Les enseignements au collège
Les principes de la nouvelle organisation du collège, plus collective, sont définis par le décret n°2015-544 du 19 mai 2015 relatif à l'organisation des enseignements au collège et l'arrêté du 19 mai 2015 relatif à l'organisation des enseignements dans les classes de collège. La nouvelle organisation du collège entre en vigueur, pour tous les niveaux d'enseignement, à compter de la rentrée scolaire 2016.
Actions / Communiqué de presse des associations APFLA-CPL, APLAES, APLettres, CNARELA, SEL, SLL, 15/05/15.
« Les bouleversements dans l'organisation des disciplines portent gravement atteinte au latin et au grec ancien, disciplines à part entière dans les grilles actuelles, que le ministère a réduites au début des annonces en mars à cette "thématique" d'EPI facultative bien fantomatique, à laquelle est venu s'ajouter ensuite, sous l'effet des protestations légitimes, un "enseignement de complément", diminué d'une heure dans tout le cycle 3 par rapport aux horaires existants, non financé, dépendant du bon vouloir des chefs d'établissement et des conseils pédagogiques, bon vouloir lui-même limité par les contraintes de dotations. »
Actions Communiqué de presse du 21/05/15 : Le latin et le grec à la trappe : Najat Vallaud-Belkacem décrète et signe ! .
« Alors même que les grilles horaires du collège unique garantissaient jusqu’ici aux élèves de milieux défavorisés d’avoir accès aux options de latin et de grec, le gouvernement vient de leur en retirer le droit, tout en prétendant lutter contre les inégalités.
Actions Communiqué de presse du 08/06/15 : Du « saupoudrage » ? Quelle « belle ambition » ! Najat Vallaud-Belkacem lève le masque sur le latin et le grec dans la réforme du collège. .
« Le maintien des langues anciennes au collège n'a jamais été un objectif du ministère : il ne s'est jamais agi que d'en camoufler la suppression, et de s'en dédouaner. [...] Étouffés dans l'oeuf, le latin et le grec ne seront plus enseignés sauf dans des établissements favorisés, même si le ministère pousse les hauts cris lorsque l'on parle de suppression. »
Action / Pétition / Pétition pour la survie du métier de correcteur, sauvons son école, Formacom.
« Est-il seulement envisageable de se passer des correcteurs ? Certainement pas. D’ailleurs, le chef de l’État, lui aussi, l’affirme : aucun logiciel au monde n’est capable de traiter avec la même intelligence que des correcteurs professionnels les mille et une finesses qui continuent à faire du français une langue pratiquée et respectée de par le monde, et dont la qualité écrite est en danger. »
Analyses / Consultation sur les projets de programmes de l'école élémentaire et du collège, contribution de Sauver les lettres à l'attention du Conseil Supérieur des Programmes : Rachel Boutonnet, Agnès Joste, Véronique Marchais.
Analyse 1 - Analyse 2 - Amendements
« Inefficaces quant aux buts proposés, inadéquats devant les défis à relever, nocifs aux élèves à venir, ces obscurs projets de programmes consternent leurs lecteurs et font se gausser la place publique. Il faut les réécrire. »
Analyses / une réforme qui ne coûte rien (La Vie Moderne)
« C'est donc officiel : les options de langues anciennes sont supprimées au collège... »
Analyses / une réforme qui se moque de l'interdisciplinarité (La Vie Moderne)
« De fait, ainsi imposée extérieurement par une structure, l’interdisciplinarité est non seulement factice mais porte atteinte à l'enseignement disciplinaire (de discere apprendre), lequel nécessite de la progressivité, de la régularité, du systématisme et surtout du temps. »
Analyses / Démocratisation, socle commun et miracle des compétences (Simon Perrier), skhole.fr
« Il faudrait savoir si derrière le flou d’ambitions apparemment remarquables, voire grandioses, mais au contenu très incertain, on ne ménage pas seulement une sortie honorable du système scolaire, ou de l’enseignement général, à des élèves qui seraient, socialement, toujours les mêmes, masquant qu’on désespère de les faire progresser. »
Analyses / La réforme du collège 2016 en clair
« Avec la réforme du collège, en septembre 2016, les collèges vont profondément changer. Cela aura des conséquences sur l'éducation de vos enfants, de nos enfants. Nous regrettons l'absence de clarté de la communication ministérielle sur ce qui va changer de façon concrète dans les collèges pour les enfants qui y seront scolarisés. Il est donc important de s'informer sur cette réforme du collège. Chacun pourra alors choisir en connaissance de cause, car rien ne serait pire que le « prêt-à-penser ».
Analyses / Les grilles horaires du collège 2016 décryptées : Les additions du ministère sont des soustractions
« Avec la prétendue "réforme du collège", le ministère sabre dans les horaires disciplinaires ! Toujours moins d'école à l'école, assurément ; mais il faut le faire sans le dire, et, mieux, en prétendant le contraire. Les grilles officielles sont trompeuses : lorsqu'elles disent « plus », il faut lire « moins ». C'est ainsi qu'à partir de la rentrée 2015-2016, le nombre d'heures de cours disciplinaires hebdomadaires passe à 22, pour toutes les classes du collège, contre 26 en moyenne aujourd'hui – et même 28 h 30 actuellement en 3e, classe qui en 2016 perd 6 heures 30 de cours par semaine ! Des centaines d'heures de cours disciplinaires, sur programmes encore nationaux, en moins (540 très exactement, soit une demi-année de collège toutes matières confondues), qui creuseront encore plus les inégalités, en retirant aux plus démunis le temps d'école efficace que leur devrait la République ».
Presse / Le latin est victime des fanatismes égalitaires et utilitaires (Marc Fumaroli) , Figarovox
« La première explication, la plus évidente, c'est le fanatisme égalitariste dans le panneau duquel l'opinion publique et la classe politique françaises sont tombés. Dans les pays étrangers que j'ai fréquentés, je n'ai jamais rencontré à ce degré le pédantisme égalitaire, légitimé en France par la sociologie dite scientifique de Bourdieu et de ses nombreux disciples.»
Presse / Les humanités au péril d'un monde numérique (Marc Fumaroli) , Figarovox
« Le professeur et académicien Marc Fumaroli rappelle l'importance de protéger et transmettre les humanités qui permettent le développement durable et profond de ce qui fait notre humanité : la liberté intérieure.»
Presse / L'école et la République, Jacques Julliard , Marianne.net
« Et surtout, je ne vois à aucun moment la littérature française dans ces programmes. Notre littérature est notre bien le plus précieux. Je le dis tout net : si je devais me convaincre que la gauche est, fût-ce à son corps défendant, l'agent de la marginalisation de notre littérature dans la France moderne, je n'hésiterais pas une seconde : ce n'est pas avec la littérature, ma patrie quotidienne, que je romprais : ce serait avec la gauche. »
Presse / Entretien avec Jean-Pierre Le Goff : "Cette réforme du collège signe la mise à mort de l'école républicaine", 8 mai 2015, Marianne.net
« On met à bas les missions fondamentales de l’école républicaine que sont l’enseignement d’un contenu structuré de connaissances, le recul réflexif, la formation de l’autonomie de jugement qui renvoient à une certaine conception de l’homme et du citoyen et qui sont essentiels pour faire face aux nouveaux défis du présent. »
Presse / Réponse de Pierre Albertini à Antoine Prost, Le Monde : Critiquer Najat Vallaud-Belkacem au nom de l’égalité, le 20 mai 2015, Le Monde
« La pluridisciplinarité est déjà largement pratiquée mais elle n’a de sens que lorsque chaque discipline est solidement fondée et lorsque le dialogue entre les disciplines est mûrement réfléchi. Autrement dit, convoquer un professeur d’histoire et un professeur d’espagnol pour faire écrire à une classe de 4e une lettre en espagnol à des horticulteurs kényans, ce n’est pas un progrès, c’est de la foutaise. »
Presse / An 2036, nouvelle réforme des collèges, Iegor Gran, Charlie Hebdo, 27 mai 2015
« L’enseignement de l’histoire, qui avait été abandonné en 2020 pour ne plus risquer de heurter les sensibilités, devra être remis au programme. D’aucuns crieront à la démagogie réactionnaire – c’est pourquoi nous procéderons par étapes mûrement réfléchies. La rentrée de 2036 verra la mise en place d’une heure de cours par trimestre pour tous les élèves de sixième.
Presse / Réforme du collège: "construire des cabanes ne va pas apporter aux élèves une culture solide", Marianne, vendredi 24 avril 2015 (Propos recueillis par Alexandre Coste)
« Ce qui me met très en colère, c’est que la communication ministérielle est fondée sur un mensonge énorme. Depuis le début, on les entend répéter « On ne touche pas aux horaires disciplinaires. » une simple addition du nombre d'heures disciplinaires par niveau, à partir des chiffres publiés par le Ministère lui-même, vous montrera que le compte n'y est pas. »
Presse / OPA sur les manuels, Alexandre Coste, 26 juin 2015, Marianne.net