" Grand débat "


31/01/04 Charte de partenariat entre le MEDEF Poitou-Charentes et l'académie de Poitiers
Au moment où s'ouvrait le grand débat...

"Le MEDEF Poitou-Charentes et l'Académie de Poitiers s¹engagent à développer leur partenariat"

CHARTE DE PARTENARIAT entre le MEDEF POITOU-CHARENTES et l'ACADEMIE de POITIERS

Préambule

En conséquence, le MEDEF Poitou-Charentes et l'Académie de Poitiers décident d'initier et de renforcer leur collaboration :

‹ En assurant une plus grande cohérence d'action et de transparence dans les relations entre les chefs d'entreprises et les établissements scolaires.
‹ En visant une meilleure lire la suite


25/01/04 "Grand débat" ou pas : 6500 postes de moins aux concours de recrutement
POSTES AUX CONCOURS : LES CHIFFRES LES PLUS BAS DEPUIS QUINZE ANS !

Alors que les absences non remplacées se multiplient, que le recours à la précarité explose, que les cartes scolaires imposent la fermeture de milliers de classes et d'options en 2004, que les départs en retraite vont très fortement augmenter, le Ministère annonce la couleur: 12 500 postes aux concours externes du second degré en 2004 (certaines épreuves commencent dans 10 jours, de quoi encourager les candidats, non?), contre 18 000 en 2003 et en 2002. Chiffres les plus bas depuis 15 lire la suite


20/01/04 Démantèlement , suite : le massacre dans l'Essonne
LISTE DES SUPPRESSIONS DE POSTES ET D’OPTIONS DANS LES LYCEES DE L’ESSONNE.

LPO FRANCISQUE SARCEY, DOURDAN :
1. suppression de la LV3 allemand, tout niveau de 2e.

LPO KASTLER, DOURDAN :
2. suppression option EPS en 2e.
3. suppression 1re scientifique SVT.

LPO GEOFFROY ST HILAIRE, ETAMPES :
4. suppression enseignement informatique de gestion et de communication en 2e.
5. suppression option latin en 2e.
6. suppression BTS compta gestion des organisations.
7. suppression BTS assistant de direction.

LGT ALBERT EINSTEIN, lire la suite


17/01/04 Échec en lecture : propositions concrètes
Quelques minutes seulement après la mise en ligne de mon message sur le forum du grand débat (N°2, les missions de l'école), les modérateurs m'ont informée que le "fil" (pour les échanges et réactions à mon message) était verrouillé, au motif que les associations n'ont pas le droit d'intervenir en tant que telles sur le forum. Il est poutant écrit dans la présentation :
"Ce forum est ouvert à tous, et peut être lu par quiconque."

Le texte intégral est disponible à cette adresse :
www.leolea.org/grand_debat.htm

Bien lire la suite


16/01/04 "Grand débat" ou pas, le démantèlement se précise (Bordeaux suite)
“ Le grand débat national doit permettre un état des lieux précis, mais ne doit pas préjuger des solutions qui seront finalement retenues dans la loi de programme. ” (P. Auberger)

On n'a même pas besoin de loi, ni de "grand débat national". Une académie "pilote" suffit pour tout comprendre. La preuve... :

LES PROPOSITIONS DE FERMETURES ET D’OUVERTURES DES OPTIONS LINGUISTIQUES ET NON LINGUISTIQUES DANS L’ACADEMIE DE BORDEAUX POUR LA RENTREE 2004

LANGUES ANCIENNES : 21 options disparaissent dont 9 en latin et 12 en grec.

LANGUES VIVANTES : 130 lire la suite


15/01/04 Pendant le grand débat : la vie d'une académie-pilote (Rennes)
L'académie de Rennes a été déclarée "pilote" pour la rentrée 2004

"Dans le cadre de la loi de finances pour 2004, le ministère va mener une expérience de globalisation pour deux académies (Bordeaux et Rennes).

La création de trois chapitres budgétaires globalisés est proposée, afin de budgéter les moyens affectés à chacun des trois programmes budgétaires expérimentés dans les deux académies : programme Premier degré (chapitre 39-01), programme Second degré (chapitre 39-02) et programme de Fonction support (chapitre 39-03). Cette expérience de globalisation porte sur lire la suite


13/01/04 Savoir Lire Ecrire Compter Calculer (Petit Texte pour le Grand Débat)

Savoir Lire Ecrire Compter Calculer
( 13 pages )

en version .pdf
http://michel.delord.free.fr/slecc.pdf

ou en version .rtf
http://michel.delord.free.fr/slecc.rtf

Michel Delord

Posté , avec commentaires et d'autres à suivre, sur
http://www.debatnational.education.fr/forum/viewtopic.php?p=37932#37932


12/01/04 Pendant le grand débat, le démantèlement continue : Bordeaux (suite)
Informations complémentaires de deux collègues de l'Académie de Bordeaux (académie pilote):

1) Sur les 316 options menacées, il y en a 6 dans le lycée déshérité de Bordeaux Nord, voué aux STT depuis des décennies par ceux
du centre ville qui n'en veulent pas, et qui essaye de tenir sous perfusion une filière L (20 élèves en 1ere, 34 en Terminale car tous les redoublants refusés ailleurs viennent là) : au final, suppression en 1ere L du portugais LV2 et LV3, du Latin en option, de l'Italien LV2 et de l'option maths qui venait de démarrer cette année ! Avec ça, l'histoire du lire la suite


11/01/04 Pendant le grand débat, le démantèlement continue : académie de Bordeaux.
Info SNES Bordeaux.

Cliquez sur http://www.bordeaux.snes.edu/cartes%20options%20rentree%202004.htm pour voir la liste détaillée des classes et options fermées à la rentrée 2004 dans l'académie (F: fermeture ; OUV : ouverture.

Une catastrophe jamais vue ! Les langues "mortes" vont le devenir pour de bon ! Les langues vivantes vont se limiter à l'anglais; les autres options sont également touchées de plein fouet! Cela annonce sans doute ce qui va se passer dans les autres académies. Et lire la suite


11/01/04 "Enseigner est un devoir pour l’État, s’instruire est un droit"
À PROPOS DU « DÉBAT NATIONAL SUR L’AVENIR DE L’ÉCOLE »

Extraits. Texte complet : http://www.societedesagreges.net/debat_national.htm

SUR LE CONTENU DU « DÉBAT NATIONAL »
(...)
Le Bureau a dit dès le début que le « Débat national », s’il devait avoir lieu, devrait être assorti d’un argumentaire. Il a donc pris connaissance des trois éléments d’information dont il disposait au 15 novembre :

1 - des Éléments pour un diagnostic sur l’école, sous-titré Document général préparatoire au lire la suite


10/01/04 PENDANT LE GRAND DEBAT, LE DEMANTELEMENT CONTINUE : LANGUES ANCIENNES ET SECTIONS TECHNOLOGIQUES
A Limoges :
Le latin et le grec sont supprimés dans 9 lycées de l'académie . Sur les 900 lycéens qui étudient des LA cette année, il ne restera que 3 classes (1 par département!). L'exemple le plus révoltant est celui de Tulle où 124 élèves qui sont inscrit en latin sont brutalement privés de cet enseignement.

A Lannion :
Au lycée Félix Le Dantec de Lannion (22), des fermetures de classes sont envisagées pour la rentrée prochaine. Il s'agit de deux secondes générales, d'une première STI et de deux terminales STI. Ces deux dernières sont jugées trop coûteuses lire la suite


10/01/04 "PLUS LE DEBAT AURA ETE CORRECTEMENT SYNTHETISE..."
Le Monde
Jeudi 8 janvier 2004

"Les deux raisons de participer au débat national sur l'école"
par Claude Thélot, président de la commission chargée du débat national sur l'Avenir de l'école.

Extrait. Les caractères gras ont été ajoutés.

(Texte intégral : http://www.lemonde.fr/web/imprimer_article/0,1-0@2-3232,36-348271,0.html)

"La critique parfois émise d'un processus plat et sans signification (le gouvernement ne devrait pas être "à la traîne de l'opinion", le lire la suite


10/01/04 DE LA SYNTHESE IMPOSSIBLE A LA MANIPULATION
Le Canard enchaîné
Mercredi 7 janvier 2004

Synthétisons les synthèses de synthèses !

Petit exercice scolaire aussi désopilant que les antiques problèmes de robinets remplissant des baignoires : sachant que le Grand Débat sur l'Avenir de l'Ecole organisé par Luc Ferry (et qui doit se terminer ce 17 janvier) aura vu se tenir 15 000 réunions, que chacune de ces réunions aura donné lieu à un compte rendu de 8 pages (comme il a été officiellement demandé aux rapporteurs), qu'il faut y ajouter la petite quarantaine de milliers de messages envoyés sur Internet, que lire la suite


21/12/03 Contre-débat à Lalinde
Vous trouverez ci-dessous la « contribution » des personnels du collège Jean Monnet (Lalinde - 24150) au Débat national sur l’avenir de l’école. Comme vous pourrez le constater, nous avons refusé d’entrer dans le jeu. Nous avons, in fine, organisé, à quelques-uns, une sorte de débat parallèle, sans tenir aucun compte des questions choisies par l’organisateur. Ce texte contient, nous semble-t-il, des positions claires, et qui vont à contre-courant des projets ministériels. Il a été signé par 22 professeurs sur 30, et par 6 ATOSS sur 10. Nous souhaitons qu’il soit connu. lire la suite


21/12/03 Dans le droit fil du nième débat national...
Dans le droit fil du nième débat national, et face aux IUFM et à leur organisation, leurs méthodes totalitaires, quelques actions se dessinent (pétitions et documents): allez voir le site http://pedagogo.free.fr.

D'autant que le "grand débat" semble parfois, localement, assez squatté par les spécialistes : le fascicule distribué partout "Ouvrir le débat national sur l'avenir de l'école", que j'ai reçu pour ma part dans la maternelle de mes enfants, mais pas dans mon établissement, me paraît, dans ses questions, encore fortement marqué par les lire la suite


20/12/03 ACADEMIE DE ROUEN : PENDANT LE GRAND DEBAT, LES SUPPRESSIONS CONTINUENT... (3)
A l'issue du Comité Technique Paritaire Ministériel du 19 décembre,
la dotation de l'Académie de Rouen pour la rentrée 2004 est maintenant connue.

L'évolution des moyens d'enseignement pour le second degré s'annonce comme une catastrophe : 255 équivalents postes supprimés, soit l'équivalent de la fermeture complète de deux gros lycées ou de cinq petits collèges.


20/12/03 LANNION ,(22) : PENDANT LE GRAND DEBAT, LES FERMETURES CONTINUENT... (2)
LE PILOTAGE DE L'ACADEMIE-PILOTE DE RENNES :

Au lycée Félix Le Dantec de Lannion (22), des fermetures de classes sont envisagées pour la rentrée prochaine. Il s'agit de deux secondes générales, d'une première STI et de deux terminales STI. Ces deux dernières sont jugées trop coûteuses par rapport aux filières classiques.

Il faut rapprocher ces menaces de celles qui pèsent sur trois collèges du Finistère : http://www.sauv.net/ctrc.php?id=512

Et les relier à la politique du ministère, exposée lors de l'audition lire la suite


19/12/03 GRAND DECRYPTAGE DU GRAND DEBAT : LA FICHE N° 20.
À PROPOS DU COÛT DE L’ÉDUCATION

Pour le Ministère de l’Education Nationale (MEN), dans la fiche préparatoire au grand débat sur l’éducation n°20 intitulée « comment l’école doit-elle utiliser les moyens dont elle dispose ? » le constat semble sans appel : il faut améliorer le rendement de l’éducation . En effet « La dépense annuelle moyenne par élève ou étudiant - à prix constant - était en 2002 de 6470 euros, contre 3480 euros en 1975. Une telle progression du coût de l’École s’explique principalement par la réduction du nombre d’élèves par classe et lire la suite



18/12/03 PLOUGASNOU, COMMANA (29) : PENDANT LE GRAND DEBAT, LES FERMETURES CONTINUENT...
OUEST-FRANCE 12/12/03, édition Finistère

Les maires ruraux inquiets pour l'avenir des écoles

L'assemblée générale de l'AMR 29, Association des maires ruraux du Finistère, s'est tenu mercredi dernier à Landeleau en présence du préfet, de la sénatrice Yolande Boyer, du conseiller général François Riou. Les maires ont exprimé leurs inquiétudes face aux différents services publics de proximité (école, poste, gendarmerie ...), qui, sous couvert de regroupement des services, accélèrent de fait la désertification rurale. La menace de fermeture des collèges de Commana et de lire la suite


17/12/03 SCEPTICISME, DEFIANCE OU INDIFFERENCE...
SCEPTICISME, DEFIANCE OU INDIFFERENCE : ENSEIGNANTS ET PARENTS SONT PEU MOBILISES

LE MONDE, 15.12.03

Un débat peut en cacher un autre. Eclipsé par les discussions sur le voile islamique, le "débat national sur l'avenir de l'école" se déroule dans une relative indifférence. Sur les 15 000 réunions prévues entre le 17 novembre et le 17 janvier, la majorité auront eu lieu avant les vacances de Noël. Mais les discussions ne déplacent pas les foules : la participation des enseignants est variable, celle des parents faible, celle des acteurs lire la suite


16/12/03 "LA REALITE IMPOSE DES CHOIX" ? CEUX DU MINISTERE...
Pour vous éviter une lecture fastidieuse…

Pour vous éviter une lecture fastidieuse (mais révélatrice et instructive) des fiches établies par le MEN à propose du Grand Débat sur l’Education, je vous propose quelques « morceaux choisis », qui ne sauraient évidemment remplacer la lecture des œuvres complètes. (Tout ce qui est en gras l’est dans le document original, mes commentaires sont en italiques). Il n’y a ici résumée que la troisième partie : « COMMENT AMELIORER LE FONCTIONNEMENT DE L’ECOLE ».


Fiche n°18.
lire la suite


16/12/03 QUELQUES CHIFFRES POUR ECLAIRER LES LANTERNES
À PROPOS DES CHIFFRES DU GRAND DÉBAT SUR L’ÉDUCATION !

Dans les fiches proposées par le MEN (ministère de l’éducation nationale ) en vue de préparer le grand débat sur l’éducation, notamment dans la fiche 20 concernant « la meilleure utilisation des moyens dont dispose l’école », sont cités un certain nombre de chiffres et d’indicateurs qui tendent à démontrer que le coût de l’éducation en France est beaucoup trop élevé par rapport à ses résultats. La conclusion est alors simple, il faut rationaliser et optimiser les dépenses. Sans rentrer dans le débat sur l’optique lire la suite


16/12/03 UNE PIECE A VERSER AU DOSSIER DU "GRAND DEBAT"
Circulaire du Recteur de l'Académie de Lyon sur les remplacements :

http://www.lyon.snes.edu/pdf/rempl.pdf

------------------------------------
Voici la réaction de la FCPE nationale.

E-mail : fcpe@fcpe.asso.fr
Site : http//www.fcpe.asso.fr

-----------------------------------------------

Paris, le 15 décembre 2003

Communiqué de presse

Remplacements : la continuité du service public lire la suite


14/12/03 COMMUNIQUE DE PRESSE DU COLLECTIF SAUVER LES LETTRES
http://www.sauv.net/fx031209.php


13/12/03 LA FICHE 11 DU "GRAND DEBAT : "ENSEIGNER, UN METIER".
Le « Grand Débat » qu’on nous propose est piégé

Voici un exemple des travaux de la commission qui a réfléchi au métier d’enseignant. Il y a ainsi 22 rapports préalables. En italiques : quelques commentaires.


Résumé du chapitre 11 : « Enseigner, un métier »

Interrogation de départ : les maîtres sont-ils aptes à résoudre les problèmes posés par les évolutions sociales et par la révolution technologique ?
La question présuppose une mission de l’école qui mériterait déjà débat : l’école a-t-elle à résoudre les problèmes lire la suite


11/12/03 ILS REFUSENT D'ETRE LES ACTEURS DE LA MISE A MORT DE L'ECOLE REPUBLICAINE (LYCEE EUROPE A CHOLET).


« Débat national sur l’avenir de l’Ecole »


Plus de 50 enseignants, documentalistes, surveillants, agents et ouvriers du Lycée Europe de Cholet dans le Maine-et-Loire, suite aux réunions de fin novembre et début décembre 2003 avec les organisations syndicales FO, SNES, SUD, prennent position.

Considérant qu’au moment-même où les établissements scolaires sont confrontés :
1) à la suppression de :
- 1500 postes d’enseignement
- 2000 postes de professeurs stagiaires dans les collèges et lycées
- 1100 postes de personnels administratifs
- lire la suite


05/12/03 TRACT du SNES, LYCEE PAUL-ELUARD à SAINT-DENIS (93)
GRAND ?

Grand débat, disaient-ils, beau titre, on allait voir ce qu’on allait voir, d’ailleurs D. Ambiel (1) , le spécialiste en communication de Matignon avait trouvé quelqu’un de sérieux pour le présider, Jean-Claude Delarue ( sources : Le Canard Enchaîné, Le Point ) ! Bon, finalement on s’est repris en lieu, et ce fut M. Thélot,universitaire moins « people » (forme branchée de « pipeau »). Cela commença par des commissions d’évaluation, plus ou moins nettement orientées [décentralisation, salaire au mérite, bivalence des profs (2 )], mais les optimistes se disaient que le débat lire la suite


03/12/03 DES QUESTIONS CLAIRES BIEN PLUS CRUCIALES QUE CELLES DU GRAND DEBAT
http://www.lefigaro.fr/magazine/20031201.FIG0223.html

Les points clés du débat

Il aurait été facile de formuler des questions claires, en moins grand
nombre et bien plus cruciales que celles du grand débat. Démonstration.

Par Véronique GROUSSET
[29 novembre 2003]


L'un des principaux problèmes que pose le grand débat, c'est l'opacité du système éducatif. Dans leur immense majorité, les Français sont en effet très loin de réaliser l'ampleur et les raisons de sa dégradation, lire la suite


03/12/03 COMMUNIQUE D'UNE ASSEMBLEE GENERALE DE PROFESSEURS DE LYCEE
UN “ DEBAT ” TRUQUE DONT LES CONCLUSIONS SONT DEJA TIREES

Pendant des semaines, les personnels de l'Education Nationale ont fait grève l'an dernier, manifesté, interpellé les ministres… et n'ont pu se faire entendre. Aujourd'hui, les ministres prétendent libérer la parole en organisant un "grand débat sur l'éducation". Il s'agit selon leurs propres termes d'aboutir à "un diagnostic partagé", autrement dit à un consensus sur une future loi d'orientation sur l'Ecole et de nouvelles réformes.
Les personnels ouvriers et techniciens de service (TOS) sont exclus du débat…. Débat ou lire la suite


03/12/03 LETTRE OUVERTE A LUC FERRY (SNES/FSU)
LE 24/11/2003
lettre ouverte à Luc Ferry

Gisèle JEAN
Frédarique ROLET
Bernard BOISSEAU
Denis PAGET
Co Secrétaires Généraux

à

Monsieur Luc FERRY
Ministre de la Jeunesse, de l'Education Nationale et de la Recherche
110, rue de Grenelle
75007 PARIS

Paris, le 24 novembre 2003

Monsieur le Ministre,

Nous avons pris connaissance avec stupeur des déclarations que vous avez faites avec le ministre des enseignements scolaires devant la commission des finances le 28 octobre. Les projets que vous y évoquez n'ont lire la suite


03/12/03 FERRY ET DARCOS AU SENAT
SEANCE DU 27 NOVEMBRE 2003 au Sénat, discussion avec les ministres Luc Ferry et Xavier Darcos, du projet de loi de finances pour 2004, adopté par l'Assemblée nationale, Jeunesse et enseignement scolaire : http://www.senat.fr/cra/s20031128/s20031128H0.html

Citations (à chaque fois, le nom de l'auteur précède la citation):

M. LE PRÉSIDENT. - L'ordre du jour appelle la discussion du projet de loi de finances pour 2004, adopté par l'Assemblée nationale.

Jeunesse et enseignement scolaire

M. LE lire la suite


03/12/03 VINGT-DEUX DONNEES ET CITATIONS POUR NE PAS MOURIR IDIOT PENDANT LE "GRAND DEBAT"...

-- 14 100 suppressions de postes statutaires au budget 2004 : 4000 enseignants du second degré, 9 000 MI-SE, 1100 personnels administratifs, sans oublier 13 à 14 000 emplois jeunes. 1500 postes de professeurs des écoles sont créés pour 60 000 élèves supplémentaires, soit 1 pour 40 élèves ! Ce budget amorce aussi la régionalisation de l’AFPA (il en est de même à la Culture pour l’inventaire et 80% des monuments historiques) : une partie des fonds qui lui sont destinés sera directement versés aux régions.
-- La décision de transférer 90 000 personnels TOS aux départements et régions lire la suite


03/12/03 SIX HEURES DE DEBAT = TROIS PHRASES.
Libération, jeudi 27 novembre 2003.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=160853&AG


Débattons (dans les roues)

Par Pierre MARCELLE

Depuis une douzaine de jours que Luc Ferry en a donné le coup d'envoi peureux (mais il faut bien que cet homme s'occupe), on peine à entendre ce qui pourrait sortir du machin dénommé «Grand débat national sur l'avenir de l'école». L'ambition de recueillir «soixante millions d'avis», on la mesure ; celle visant à tirer quinze mille synthèses d'autant de lire la suite


03/12/03 LES ELEMENTS DU « GRAND DEBAT ». Textes de base et sources.

1) Le Document général préparatoire au débat national sur l'avenir de l'École : http://www.debatnational.education.fr/index.php?rid=24

2) Les sujets du débat :
22 sujets pour débattre de l’École de demain : http://www.debatnational.education.fr/index.php?rid=18

3) Le « rapport Chamard » : rapport fait au nom de la Commission des finances, de l’économie générale et du plan sur le projet de loi de finances pour 2004 (n° 1093), lire la suite