ACADEMIE DE RENNES : COMPRESSIONS DE SECTIONS


Dans 7 collèges du Morbihan (56), le rectorat n’attribue à l’établissement que 5 heures à l’enseignement du latin, au lieu des 8 nécessaires (2 en cinquième, 3 en quatrième, 3 en troisième).
Ainsi , les élèves de quatrième et troisième seront réunis dans la même classe !
Se sentiront-ils de niveau à continuer le latin en seconde au lycée ?...
C’est ce que le ministère appelle sans sourciller « une politique volontariste en faveur des langues anciennes ».
17/02/05