SINISTRE AU LYCEE PARC DES LOGES A EVRY (91)


Triste bilan pour les LA dans mon lycée (Parc des Loges, Évry, 91) :
Application de la décision rectorale de fermer la filière de grec = arrêt des recrutements en Seconde + 3 heures assurées à un regroupement de 1ères et Terminales (6 élèves), moyens pris sur la DGH par bricolage interne pour assurer aux rescapés leur poursuite d'étude. Louable intention du Proviseur, mais les horaires (alignés sur 5 classes) sont tellement dissuasifs que déjà une élève veut démissionner.
À noter que sur 11 hellénistes de Seconde l'an dernier, recrutés grâce à une présentation ad hoc dans les collèges, seules 2 élèves se sont inscrites en 1ère cette année. La démissionnaire est l'une d'elles : autant dire que l'an prochain, c'est cuit.
En latin, pas de Terminale, mais un regroupement de Secondes-Premières maigrelet (une dizaine tout au plus), dont des Grands débutants : cadeau pour le collègue... et les élèves, qui devraient rapidement se lasser d'une situation peu gérable.
Rien à attendre du Rectorat, où sévit désormais Alain Boissinot, renégat notoire des Humanités. Le Ministère se fiche complètement des actions pourtant spectaculaires menées l'an dernier.
13/09/04