Pendant le grand débat : la vie d'une académie-pilote (Rennes)


L'académie de Rennes a été déclarée "pilote" pour la rentrée 2004

"Dans le cadre de la loi de finances pour 2004, le ministère va mener une expérience de globalisation pour deux académies (Bordeaux et Rennes).

La création de trois chapitres budgétaires globalisés est proposée, afin de budgéter les moyens affectés à chacun des trois programmes budgétaires expérimentés dans les deux académies : programme Premier degré (chapitre 39-01), programme Second degré (chapitre 39-02) et programme de Fonction support (chapitre 39-03). Cette expérience de globalisation porte sur un volume de plus de 42.000 emplois et de plus de 1,1 milliards d'euros de crédits.

Selon le ministère, cette expérimentation a été conçue pour tester de manière aussi aboutie que possible le nouveau régime budgétaire issu de la loi organique." (http://www.assemblee-nationale.fr/12/budget/plf2004/b1110-30.asp#P852_95828)

Et voici le résultat :

A Brest, la "restructuration" de l'enseignement se traduit par la suppression de nombreux postes, d'un collège (Saint Pol-Roux) et de trois écoles.

Les parents d'élèves, en accord avec les enseignants, s'opposent massivement à ce projet, et occupent depuis le début de la semaine les locaux administratifs du collège ; les cours restent assurés.

Ils ont mis en place un site web hébergeant une pétition, informent au jour le jour de l'évolution de la situation, et accueillent les réactions individuelles :
http://www.st-pol-roux-vivra.net
15/01/04