UNE PIECE A VERSER AU DOSSIER DU "GRAND DEBAT"


Circulaire du Recteur de l'Académie de Lyon sur les remplacements :

http://www.lyon.snes.edu/pdf/rempl.pdf

------------------------------------
Voici la réaction de la FCPE nationale.

E-mail : fcpe@fcpe.asso.fr
Site : http//www.fcpe.asso.fr

-----------------------------------------------

Paris, le 15 décembre 2003

Communiqué de presse

Remplacements : la continuité du service public n'est plus assurée

Les mises en garde répétées que nous avons adressées au Ministre sont restées lettre morte.

Ce que nous avions pressenti et dénoncé, malheureusement, se réalise. Les conditions de remplacement des enseignants absents se dégrade, la continuité du service public d'éducation n'est plus assurée.

Le Recteur de l'Académie de Lyon vient d'informer les chefs d'établissement que "dans les disciplines déficitaires, je ne suis plus en mesure de faire systématiquement appel aux agents contractuels habituellement recrutés pour remplacer les personnels titulaires absents… dans ce cas, le remplacement ou la suppléance inférieure ou égale à un mois ne sera plus assurée…, d'autre part le recrutement de vacataires doit demeurer exceptionnel et sera autorisé par nos services dans les situations…jugées prioritaires".

Il conclut : "Je suis conscient que ces dispositions ne manqueront pas de provoquer quelques réactions d'enseignants ou de parents d'élèves mais le retour à l'équilibre budgétaire qui est fixé au plan national doit demeurer notre priorité commune".

Ainsi, le service public n'assure plus la continuité de ses missions et les élèves subissent un grave préjudice.

Les parents considèrent cette situation totalement inadmissible.

Les faits sont têtus et il ne fallait pas être grand clerc pour prévoir que la situation deviendrait catastrophique en raison de la diminution des moyens de remplacement dans les budgets 2003 et 2004.

La FCPE interpelle ce jour les parlementaires, responsables de cette situation.

Faride HAMANA

--------------------------------------------

Le Président,

Madame la Députée,
Monsieur le Député,
Assemblée nationale
126, rue de l'Université
75007 PARIS



Madame la Députée, Monsieur le Député,

Au moment du vote du budget 2003, nous vous avions alerté sur les conséquences qu'allaient avoir les restrictions budgétaires sur le fonctionnement du système éducatif et en particulier sur les remplacements des enseignants.

Nos prévisions, malheureusement, se réalisent, la situation des remplacements se dégrade en ce début d'année scolaire, et les suppressions de crédits pour 2004 accentuent encore les difficultés.
Veuillez trouver ci-joint, la circulaire du recteur de Lyon qui confirme notre analyse d'une situation que l'on constate sur l'ensemble du territoire.

En tant qu'élu(e) de la Nation, vous êtes les garants de la continuité du service public et nous espérons que vous interviendrez auprès du gouvernement pour que cesse le préjudice fait aux élèves.

Je vous prie d'agréer, Madame la Députée, Monsieur le Député, mes meilleures salutations.

Georges DUPON-LAHITTE
16/12/03