LE HAVRE : CIRCULAIRE SNUIPP


Circulaire SNUipp (secteur du Havre) aux écoles, n° 24

Nos collègues COPSY, AS, médecins scolaires restent dans l’Education Nationale, la discussion sur le statut d’autonomie des FAC est reportée à la rentrée. Voilà ce que le gouvernement a été contraint de concéder à notre mouvement. C’est peu et c’est significatif à la fois.

C’est peu en regard de nos revendications et de ce que nous avons perdu (90000 TOS, 25600 AE et MI/SE, postes rendus, entre autres), mais c’est significatif, parce que cette volonté de nous diviser est le premier aveu de faiblesse devant la force de notre mobilisation.

Ce n’est pas le moindre mérite de notre mouvement d’avoir fait tomber les masques et de faire apparaître ce gouvernement pour ce qu’il est : un digne émule des Bush et Thatcher !

Nous ne baisserons pas les bras. Les congés d’été ne seront qu’une suspension du mouvement gréviste. D’abord parce que dans les autres secteurs la lutte va continuer, et que nous allons prendre nos dispositions pour rester mobilisés. Tous les salariés le savent, toutes les organisations syndicales le reconnaissent, face à un tel gouvernement qui a déclaré la guerre sociale, seule la grève générale interprofessionnelle sera à la hauteur. Alors retroussons nos manches, encore et toujours. Il nous faut convaincre les hésitants, expliquer et expliquer encore la régression sociale gravissime qu’entraînerait les mesures gouvernementales pour nous tous. Tous les liens que nous avons tissés avec les autres secteurs de la fonction publique avec les entreprises du secteur privé seront des atouts formidables dans cette bataille.

IL NOUS FAUT TOUS, ENCORE ETRE EN GREVE JEUDI 19 JUIN, JOURNEE NATIONALE D’ACTION INTERPROFESSIONNELLE, POUR MONTRER AU GOUVERNEMENT QUE NOUS NE RENONCONS PAS, ET QU’IL NOUS TROUVERA SUR SA ROUTE DES LA RENTRÉE !

9H30 Manifestation unitaire à Franklin

14 H AG à la FAC pour décider ensemble de la date de SUSPENSION de notre mouvement gréviste, d’une date pour une grande soirée festive (« la fête de la résistance »), de notre organisation pendant l’été et de la date de l’AG de rentrée.

Mise au point : une rumeur (que nous espérons inspirée plus par l’ignorance que la malveillance) circule dans certaines écoles selon laquelle les responsables, militant(e)s syndicaux ne rempliraient pas leurs bordereaux de grève… !!?! Ils le font, bien sûr, comme tous les collègues. (Faut-il rappeler que leur budget personnel, est de plus, pas seulement pendant les grèves, amputé de lourds frais de téléphone et de transports, entre autres ?)

16/06/03